Welcome to European Tribune. It's gone a bit quiet around here these days, but it's still going.
Display:
In this afternoon's Le Monde, this big number, from a World Bank study:


En cinq ans, le nombre de pauvres a baissé de 40 millions en Europe de l'Est et dans l'ex-Union soviétique

In 5 years, the number of poor people in Eastern Europe and the FSU went down by 40 million

Cent deux millions de pauvres en 1998 en Europe de l'Est, 61 millions en 2003. C'est l'impressionnant décompte effectué par la Banque mondiale dans une étude, publiée mercredi 12 octobre, et qui s'intitule "Growth, Poverty and Inequality in Eastern Europe and the Former Soviet Union" (Croissance, pauvreté et inégalités en Europe de l'Est et en ex-Union soviétique).

102 M in 1998, 61 M in 2003 are the impressive numbers published by the World Bank in "Growth, Poverty and Inequality in Eastern Europe and the Former Soviet Union"

Pour effectuer son calcul, l'institution a choisi de retenir comme critère de pauvreté extrême celui de personnes vivant avec moins de 2 dollars par jour  et non celui, traditionnel, de 1 dollar  afin de tenir compte des dépenses additionnelles, notamment de vêtements et de chauffage, nécessaires pour vivre dans cette région froide.

The criteria for poverty was 2$/day, equivalent to 1$/day in less cold climates.

Alors que 20 % de la population vivaient dans la pauvreté en 1998, soit une personne sur cinq, ils n'étaient plus que 12 % en 2003 (une personne sur huit).

The poverty rate is down from 20% to 12%

(...)

Durant la période 1998-2003, la pauvreté a baissé dans tous les pays de la zone étudiée, sauf trois : Pologne, Lituanie et Géorgie.

During that period, poverty went down in all countries except three: Poland, Lithuania and Georgia.

(...)

Les économistes ont aussi passé en revue les mesures  non monétaires  de la pauvreté. "Les tendances de l'accès à l'éducation, aux soins de santé, à l'eau et au chauffage sont très variables.

The World Bank economists also looked at non-monetary criteria for poverty: access to education, healthcare, water and heating. Evolutions vary wildly.

(...)

Et ce sont plus de 150 millions d'individus qui étaient économiquement "vulné ra bles" , selon la Banque mondiale, c'est-à-dire qu'ils disposaient quotidiennement de moins de 4 dollars.

Poverty remains prevalent in the region.  There are an additional 150 million who live with less than 4$/day.



In the long run, we're all dead. John Maynard Keynes
by Jerome a Paris (etg@eurotrib.com) on Fri Oct 14th, 2005 at 07:09:14 PM EST

Others have rated this comment as follows:

Izzy 4
Migeru 4

Display:

Top Diaries

Impeachment gets real

by ARGeezer - Jan 17
16 comments

A Final Warning

by Oui - Jan 10
106 comments

Environment Anarchists

by Oui - Jan 13
4 comments

More Spanish repression

by IdiotSavant - Jan 6
8 comments

Occasional Series