Welcome to European Tribune. It's gone a bit quiet around here these days, but it's still going.
Display:
Le cas Barroso divise les socialistes européens - Puzzle Socialiste - Blog LeMonde.fr
Si ce n'est pas un affront, c'est tout de même une vilaine manière faite aux socialistes français. Gordon Brown, en soutenant officiellement la reconduction de Manuel Barroso à la présidence de la Commission européenne et, surtout, José-Luis Zapatero en apportant son appui implicite, ont réduit la portée de ce qui doit être l'un des axes majeurs de la campagne européenne du PS. Sans parler de l'appui du premier ministre portugais, le socialiste José Socrates, à son compatriote. Le thème du « haro sur Barroso » présente en effet quelques avantages. Il permet de donner un visage à la « dérive libérale » des institutions européennes - il faut dire que l'intéressé, franchement droitier et pas très social, a aussi poussé au soutien de la politique étrangère de George Bush - et signifier que la bonne vieille cogestion entre social-démocratie et libéraux n'est plus de mise au Parlement. En focalisant une partie de l'argumentaire sur Barroso, le PS estimait dés lors pouvoir « politiser » le débat en introduisant un clivage gauche/droite. Sans oublier le couplet sur le vote utile ; « seul le vote socialiste peut permettre de changer la majorité politique du Parlement européen ».
by Fran on Fri Mar 27th, 2009 at 03:12:42 PM EST
[ Parent ]
Sickening. What is Zapatero's implicit support, and why is he such a fool?

*Lunatic*, n.
One whose delusions are out of fashion.
by DoDo on Fri Mar 27th, 2009 at 07:46:03 PM EST
[ Parent ]

Display:

Occasional Series